Rechercher dans ce blog

27 octobre 2012

L'Absinthe vue par les peintres du XIXè siècle




                                                                  
          La consommation de la liqueur d’absinthe et les conséquences médicales de son absorption, n’ont  échappé ni aux écrivains ni aux artistes peintres. Après un rappel du phénomène absinthe (1ère partie) absinthe et absinthisme , nous donnerons la vision des peintres telle qu'ils nous l’ont montrée dans leurs œuvres toujours existantes ce qui ouvre la porte à trois autres chapitres :

      1. Jean François Raffaëlli et d’autres, ont réalisé les œuvres les plus marquantes  et réalistes sur les ravages produits par l’absinthe dans le domaine de la santé. Leurs toiles représentent toutes des  buveurs d’absinthe : les peintres de l’absinthisme. (2ème partie) 

           2.  Si Edouard Manet (Le Buveur d’absinthe 1859), Edgar Degas (Dans le café 1876), ont traité le thème de l’absinthe en peinture, ils n’ont été que les témoins indirects d’un phénomène de société : les peintres de l’absinthe. (3ème partie) 

       3. Certains peintres Munch, Monticelli, Toulouse Lautrec, Gauguin, et van Gogh ont eu une consommation importante de la Fée verte. Ce sont eux qui vont alimenter le chapitre : les buveurs d’absinthe. (4ème partie  A et B) 


                                    Ouvrages consultés

Delahaye M.C. L’absinthe – Histoire de la Fée verte – Berger Levraut 1983
Delahaye M.C. Noël B. – La muse des peintres – Les éditions de l’amateur - 1999 -
Delahaye M.C. – L’absinthe au féminin – Equinoxe – 2007
Lancereaux, Laborde, Hanriot, « Discussion sur les liqueurs à essences » Bulletin de l’Académie de médecine,  pp 220-244.
Noël B. – L’absinthe un mythe toujours vert  - L’esprit frappeur 2000
Noël B. L’absinthe ; une fée franco-suisse – Collections archives vivantes - 2001

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire